dimanche 26 novembre 2017

Bruit et fureur: les bretteurs conquistadors - Noise and fury: conquistadors swordmen 28mm - 5/5

Voici le dernier groupe de conquistadors, à nouveau des bretteurs, des brutes pourfendeurs de Quechuas, de Totonaques, de Chichimèques et autres Chibchas.

Conquistadors Spanish swordmen 28mm 

↓Documentation↓
Lien

Conquistadores 28mm
↓Documentation↓

Lien

Conquistadors 28mm


A bientôt

Ludiquement

*****

samedi 18 novembre 2017

Les trancheurs d'Aztèques et d'autres ... - Épéistes conquistadors - Conquistadors swordmen 28mm - 4/5

Voici le troisième et avant dernier groupe du contingent espagnol. Cette armée est destinée à être jouée avec la règle Battlelore Mythologie. Ils seront flanqués de Collas (ici) et d'archers amazoniens () ainsi que de petites surprises afin de tenter d'écraser leurs anciens frères d'armes ou une armée inca.

Épéistes conquistadors 28mm

Bretteur espagnol



Avec Battlelore Mythologie, on ne tombe pas que sur des combattants andins ou mésomaéricains!

Conquistador swordmen with armour and quitted armour 28mm
A bientôt

Ludiquement

*****

dimanche 12 novembre 2017

Ceux qui tirent chez les conquistadors - 28mm - Spanish Conquistadors with crossbow, musket and arquebus - 28mm - 3/5

Troisième et avant dernier groupe de conquistadors 28mm aujourd'hui. Il intègre un  arbalétrier et deux arquebusiers.
Les effectifs sont modestes car l'objectif est de jouer "escarmouche", CongAmazonie, CongAztec ou Battlelore Mythologie.
J'aime bien l’hétérogénéité du trio. Anton a plus l'apparence d'un gueux, Lorenzo sort tout droit des champs de bataille de la seconde moitié du XVe siècle avec sa salade et sa cotte de maille, alors que Fransisco, à la tenue plus colorée, portant la bourguignotte, s'apparente plus à un arquebusier de la première moitié du  XVIe siècle.

Spanish conquistador crossbowman, arquebusier and musketeer 28mm


Les conquistadors à l'oeuvre avec des terribles chiens de guerre.

Arcabucero y ballesteros españoles - Conquistadores 28mm

Conquistadors, arbalétrier et arquebusiers espagnoles 28mm

Quelques ressources iconographiques:

A bientôt

Ludiquement

*****

vendredi 3 novembre 2017

Des As de pique espagnols - Four Spanish pikemen. 2/5

Voici quatre figurines supplémentaires de la bande de conquistadors dont j'avais présenté le chef dans le dernier post.
Il me semble que la pique a été de moins en moins utilisée au fur et à mesure de la conquête mais elle fait de l'effet sur les tables de jeu.

Piquiers conquistadors - Conquistadores 28mm


Conquistador spanish pikemen
The Conquistadores Men-at-Arms

Une source d'inspiration pour peindre les conquistdors:
Conquistador Wearing Helmet Kneeling with Pike
Michigan Toy Soldiers

Ludiquement

*****

samedi 28 octobre 2017

Un chef conquistador, deux versions. A conqueror leader, two versions. 1/5

Dans mes recherches pour jouer précolombiens et conquistadors, j'ai trouvé une très belle troupe d'Espagnols qui pourra aussi bien servir contre les Aztèques de François, les Incas, les Amérindiens d’Amazonie et même d'autres conquistadors. Pizarro, Amalgro et leurs successeurs pourront ainsi s’entretuer pour la possession du Tahuantinsuyu.
Voici justement un chef d'expédition bien cuit dans son armure
sous le soleil du plateau mexicain ou des cimes andines.

Commandement conquistador à pied et à cheval 28mm

Conquistador mounted foot command 28mm
Règle Battlelore Mythologie, ici

Jefe conquistadore 28mm
Un grand merci à Alain pour la vente des figurines et pour les photos.

 Ludiquement

*****

samedi 21 octobre 2017

BD : un conquistador, chef de guerre maya...

... c'est l’incroyable histoire de Gonzalo Guerrero, un marin espagnol qui, après un naufrage, échoue sur les côtes du Yucatan en 1511, 8 ans avant l’arrivée de Cortez au Mexique. Contrairement à son compagnon d’infortune, Geronimo de Aguilar, Guerrero épouse complètement le mode de vie des Mayas et refuse de rejoindre ses compagnons.





Lien vers l'éditeur et la présentation
Le dessinateur et scénariste Jeronaton a un incroyable talent. L'histoire et le dessin sont immersifs entre civilisation maya, menace espagnole, jungle omniprésente, moiteur, cité subjuguante et vêtements chatoyants.




Information "Première édition". Un vernis sélectif sur la couverture et le 4ème plat.
Avec en début d'album, un très intéressant cahier historique de 7 pages.
"Depuis Tintin et le temple du soleil, Jeronaton, alias Jean Torton, est passionné par les civilisations précolombiennes. Il l’a maintes fois prouvé à travers ses ouvrages BD plus didactiques que rocambolesques, et notamment ses Voyages d’Alix spécialisés dans les Incas et les Mayas. Avec El Nakom édité par les éditions du Long Bec, il revient sur un personnage et une conquête qu’il avait déjà employés sur un one-shot édité chez le Lombard : Gonzalo Guerrero (1991). Au début du XVIème siècle, le castillan faisait authentiquement partie d’un groupe de conquistadors venus envahir le Mexique… C’est cette histoire vraie que romance ici Jeronaton, de la manière la plus réaliste et documentée possible... c’est exemplaire ! A travers un dessin statique en couleurs directes et bariolées, et des perspectives toujours justement proportionnées et détaillées, on s’immerge incroyablement dans la civilisation maya.... Et pour bien faire les présentations, l’auteur fait précéder sa BD d’un habile dossier documentaire synthétique de 7 pages. Cette aventure humaine folle se poursuivra prochainement dans une seconde partie de diptyque."
Extrait de l'article de Benoit Cassel. 30 août 20




Bonne lecture

Ludiquement

*****

dimanche 8 octobre 2017

Tenochtitlan - The end of the fifth sun

Voici la dernière planche de l'illustrateur Jaime GARCIA MENDOZA.

Le sanglant conquistador Don Pedro de Alvarado, l'un des principaux capitaines de Cortés:
Le conquistador Don Pedro de Alvarado

Époustouflant !


A bientôt

*****