mercredi 9 août 2017

Plante carnivore pour aventures amazoniennes. Carnivorous plant for Amazonian adventures.

Je suis en pleine cogitation pour étoffer l'univers amazonien que je compte présenter pour des parties Pulp ou Battlelore mythologie...


... il se trouve qu'une de mes petites plantes grasses a rendu l'âme. Au moment où je décidais de la mettre au déchet vert, l'idée de lui donner une seconde vie s'est imposée.
Voici la plante ci-dessous collée sur un embout plastique servant de socle et permettant l'encollage sur une base ronde.


J'ai ensuite récupéré la structure dénudée d'une plante plastique. Une extrémité faisait penser à une sorte de gueule d'où surgit un aiguillon végétal. J'ai ensuite scindé en trois les pointes des deux autres tiges afin de donner un aspect agressif et préhensile suggérant deux membres.


La base est enduite, des éléments de décors végétaux sont disposés et des grains de liège très fins sont collés avec parcimonie sur les trois tiges, elles-même fixées dans le cœur de la plante.




Je choisis ensuite deux petits serpents en plomb qui viendront enrichir le décor.
La plante séchée et les trois tiges sont ensuite peintes.


La base est légèrement floquée par endroit, des herbes, des fleurs sont ajoutées.


Quelques détails:

Red skin and carnivorius plant.



Où est le second serpent?


Reste à reprendre quelques défauts et à retoucher les fleurs 
afin d'estomper l'effet plastique de ces dernières.


Voici le résultat final avec quelques mises en situation:

Carnivorious plant 28mm



Plante carnivore 28mm
J'envisage d'en faire plus qu'un élément de décor. 
Pourquoi pas un monstre agissant sous le contrôle d'un chamane amazonien?

Mes derniers décors:


Ludiquement

*****

mardi 25 juillet 2017

La conquête de l'Amérique: La question de l'autre.

Humble hommage à Tzvetan TODOROV décédé il y a quelques jours.

Évocation d'un de ses nombreux livres:

Découvrir
Lien

Cet ouvrage a aiguisé mon intérêt 
pour les civilisations mésoaméricaines et la conquête de l'Amérique.


Lien

Cortès et Moctezuma

La Malinche traduisant le langage des mexicas à Cortés. Lienzo Tlaxcala XVe siècle.
Conquérir
Lien 

Ci-dessous:
Tlaxcala city. Palacio de Gobierno: Peinture murale de Desiderio Hernandez Xochitiotzin - 
Discussions entre Tlaxcaltèques et Hernan Cortes.

Aimer
Cortès et la Malinche

Connaître
Bartolomé de Las Casas, Très brève relation de la destruction des Indes. Une de l'édition de 1552. 
Merci à lui.

A bientôt

*****

mercredi 19 juillet 2017

Un chef Makah, peuple Amérindien du Nord-ouest Pacifique - Pacific Northwest chief -

L'armée mythologique andine a trouvé un allié de choix en la présence d'un chef guerrier du Nord-ouest Pacifique qui après un long périple le long de la côte Pacifique est venu prêter main forte aux armée incas ou collas.
Ce guerrier makah sera un héro en attendant de commander des guerriers de son peuple dont les célèbres harponneurs de baleines. 


Lien





Il me reste à trouver des caractéristiques pour ce personnage afin de jouer Battlelore mythologique. 



 Lien
Lien

Le chef et ses guerriers








Lien
Makah museum

Ludiquement

*****

dimanche 2 juillet 2017

Kallawaya, le chamane andin 28mm - Kallawaya, the inca shaman 28mm.

A la fois guérisseur, voyant, sage, passeur d'âme et conseiller, le chamane inca ou altomisayoc (grand prêtre inca) est le dépositaire des cultures ancestrales des montagnes sacrées andines.
Il fait appel à la médecine du Condor et utilise entre autre l'ayahuasca et parfois même la magie noire.



Il sera un intercesseur essentiel pour invoquer des divinités andines et les forces de la Nature.
Un personnage de choix pour jouer Battlelore Mythologie.




La figurine Paymaster 28mm



A l'origine de cette gamme:
Cliquer

Figurine peinte par le talentueux:

Cliquer

 Ludiquement

*****

dimanche 18 juin 2017

"Irregular war, conflict at the world's end" 2/2

Deuxième partie dystopique avec la règle "Irregular war". Le commandant hollandais Van Leeveld poursuit son avancée après sa première et grande victoire (ici) contre la Confédération mexica (Aztèques). Les alliés mayas du grand général  Frantzacklan ont abandonné les bataves, la turpitude occidentale et les épidémies ont réduit à néant l'allant guerrier de son armée!.


Ayant traversé l'Océan Pacifique, Bataves, esclaves "libérés" du joug portugais et irréguliers malais 
forment une armée aguerrie et déterminée ...



... dont les bretteurs, les arquebusiers et les piquiers néerlandais constituent l'élite conquérante. 




Le commandant hollandais Van Leeveld a cependant besoin de contingents indigènes afin de contrer l'importante armée aztèque. Il trouve de nouveaux renforts dans la nation chinantèque.


Le corps d'armée chinantèque du roi Patricoxacan couvre la gauche de Van Leeveld. Archers, frondeurs et guerriers occupent le village et ses abords tandis que les "piquiers" forment pivot entre le village et les bataves du centre et de la droite du dispositif.  



Voici la droite batavo-chinantèque.


Contrairement à la première bataille, les lignes des armées ne sont que peu perturbées par les défections, le soif et les maladies. Les généraux peuvent donc élaborer des plans de batailles relativement cohérents.


Le corps aztèque de Françoitalpan se porte sur le village




Les régiments d'élite "cuauhtlocelotl" constitués de chevaliers aigles "cuāuhpipiltin" et de chevaliers jaguars alternent avec des unités d'otomis, d'archers chichimèques, de lanceurs d'atl-atl et de guerriers menés par des grands prêtres et des généraux enthousiastes.




  
Après quelques petites manœuvres tactiques destinées à bien commander la quasi totalité de l'armée, l'armée aztèque avance résolument tout en ayant des difficultés à porter vers l'avant les régiments de l’extrême gauche.


L'autel encore sanglant porte les stigmates des derniers sacrifices.

La mousqueterie hollandaise s'avère assez efficace


Le commandant Sylvocteczuma oriente l'effort principal
sur la droite adverse en ciblant le général hollandais (photo ci-dessus).


 Au centre, les Aztèques se trouvent en bien mauvaise posture, après une résistance honorable le centre finit par fléchir et disparaître sous les coups répétés des piquiers et des hallebardiers hollandais soutenus par les "phalanges" chinantèques...


Le général mexica succombe sous le feu des arquebuses, l'affaire s'annonce mal!


Le village est pris par les Aztèques mais le général Françoitalpan coupé du corps de son frère d'arme Sylvocteczuma  doit faire face aux redoutables piquiers mésoaméricains de Patricoxacan .


Les combats sont terribles entre les piques d'obsidiennes et les macuahuitl.
Le désespoir s'abat sur l'armée mexica, les dieux abandonnent-ils à nouveau les cités du lac Texcoco?


Le centre batave pivote à droite afin de porter l'estocade et de sauver le fougueux Van Leeveld.


La bannière claque au vent, les arquebuses sont chargées, la victoire est proche...


... mais le général batave succombe et la panique gagne les rangs hollandais.

Huitzilopochtli ressuscite les espoirs aztèques.  


Les dieux et les combattants aztèques peuvent afficher les visages résolus 
de la résistance et de la victoire.

Cliquer pour découvrir le splendide travail de Jaime GARCIA MENDOZA
Merci à Lee, Patrick et François pour cette partie pleine de rebondissements.

Luqiquement

*****